ohayô a tout le monde okaeri nasai
 
AccueilFAQPortailCalendrierGalerieRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 art martiaux (japonais)

Aller en bas 
AuteurMessage
yuki san
maitre sushi a ginza
maitre sushi a ginza
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1085
Age : 28
Localisation : devant mon ordi lol
Emploi : bep sms
Loisirs : le japon,manga ...
Date d'inscription : 09/01/2006

votre personnage
team: roi de la team

MessageSujet: art martiaux (japonais)   Jeu 23 Fév 2006, 22:29

Aïkido

L’Aïkido a été crée par Morihei Ueshiba (1883 1969). Aï signifie «harmonie », Ki « énergie », et Do « la voie » . On peut donc approximativement traduire par « Voie de l’harmonie des énergies ».
Le but ultime étant de s’unir avec l’Univers. Ne faire qu’un avec l’univers.
Les bases techniques de l’Aïkido sont issues de plusieurs écoles de Jujitsu d’Aïki Jutsu et de Ken Jutsu. Il commença donc à enseigner ce que l’on nomme Aïki Jutsu ou Aïki Budo.
Ce n’est qu’après avoir été en Chine qu’il apporta des formes circulaires dans sa pratique. Dès lors il nomma son art Aïkido.



Aïki Jutsu

Ancêtre de l’Aïkido où les formes sont plus proches du côté martial.



Bojutsu

Art de manier le bâton long
Peut être étudié en complément du Karate, de l’Aikido et du Kendo.



Iaï Do

L’art de dégainer le sabre (katana)
Le but est de dégainer de telle façon à ce que l’adversaire n’est pas le temps de réagir.
Les coupes du sabres y sont étudiées car lors de la sortie du sabre celui-ci devait impérativement trancher une partie du corps de l’adversaire.
Cet art est parfois enseigné au sein du Kendo.

Jujitsu

Anciennement nommé Yawara. Combine l’Aïkido, le Karate, et le Judo.
Le pratiquant y apprend les coups de pieds, les coups de poings, les saisies, les projections, et les immobilisations au sol. Les techniques sont parfois très dangereuses car à l’époque elles servaient de défense aux samourais qui auraient pu être désarmés. Les techniques devaient donc être particulièrement efficaces.
Il est à noter qu’il est la base de la plupart des arts martiaux Japonais.



Judo

Signifie la Voie de la Souplesse (Ju souplesse et Do Voie). Le Judo fut créé par Jigoro Kano (1860 1938), à partir de plusieurs écoles de Jujutsu. L’adage préféré de Maître Kano était « Respect et prospérité mutuelle ».



Karate Do

Signifie « Voie de la Main Vide ». Cependant ce terme signifiait il y a quelques années « Voie de la Main de Chine ». Cet art était pratiqué sur l’île d’Okinawa. Mais pour des raisons de nationalisme on préféra utiliser la traduction de vide et non de Chine.
On y étudie les frappes de poings de pieds et quelque fois les projections et les saisies.
De plus il existe des katas, formes codifiées de mouvements s’enchaînant retraçant un combat imaginaire où des aspects techniques sont inscrits mais cachés pour le non-initiés.
Plusieurs styles existent le Shotokan, le Gojo Ryu, le Shito Ryu, le Ueshi Ryu, le Wado Ryu le Shorin Ryu, le Kyokushinkai, etc…
Cette pratique est Japonaise



Shorinji Kempo

Signifie « L’art du Poings de la Petite Forêt » en référence à Shaolin (Petite Forêt).
Le Shorinji Kempo est donc une pratique Japonaise d’origine Chinoise et plus particulièrement des formes Shaolin donc du Kung Fu Wushu.
On y retrouve des formes de pieds de poings de saisies et des projections.

Nin-Jitsu

C’est l’art martial des ninjas, les écoles de nin-jitsu recrutaient leurs élèves dès leur plus jeunes âges, la plupart des orphelins, et leur enseignaient l’art du camouflage, des techniques de poings de pieds de saisies de projections. En plus de cet enseignement ils apprenaient la pharmacopée et des formes dites « magiques ». C’est pourquoi tourne autour des Ninjas des légendes et récits extraordinaires leur conférant des pouvoirs surnaturels. Il faut savoir que les ninjas jouaient énormément sur la superstition des habitants.
Ils avaient un rôle d’espion ou de tueur à la solde d’un prince ou d’un noble et bien souvent ils ne savaient pas pour qui ils travaillaient, ce qui en cas de capture évitait la dénonciation.
Mais il était pratiquement impossible de capturer un ninja vivant car ils avaient ordre de se donner la mort en cas de capture.



Nunchaku

Petit fléau constitué de deux petits bâtons reliés par une chaîne.Autrefois utilisé par les paysans pour battre le riz. D’un outil agraire les paysans en firent une arme de combat. En effet les armes devenues interdites ils se servirent des outils de leur métier pour se défendre des bandits.

Tai Jutsu

Ressemble au Jujitsu et donc toutes les saisies occupe une part importante dans l’enseignement les frappes de poings et de pieds font partie également du Tai Jutsu.

Yoseikan

Le Yoseikan Budo a été développé par Minoru Mochizuki.
Prend sa source dans l’Aikido mais intègre plusieurs autre style comme le Judo le Karaté le Jujitsu le Kendo le Kenjutsu.

Sumo

Deux sumos s’affrontent sur une arène circulaire où l’un des deux doit repousser l’autre en dehors du cercle ou alors le faire tomber.

Jo Jutsu

Art de manier le bâton court.
Il deviendra par la suite le Jodo « Art du Bâton court ».

_________________
big kisss au modo et au aide des inscrit
kisssssu le forum va bouger

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nihon.winnerbb.com
 
art martiaux (japonais)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le japonais, comment ça marche ?
» Torii - Portail de temple Shintoïste (Japonais)
» Restaurant Japonais près de chez vous
» Le meilleur whisky du monde serait japonais
» recherche repas japonais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
japan fantasy on le reve demare :: nihon-
Sauter vers: